×
Votre E-Reputation, vous y pensez ?

Il faut 20 ans pour construire une réputation et cinq minutes pour la détruire » (Warren Buffet).

C’est la phrase que Warren Buffet( en photo de couverture de cet article), a dit en parlant de la réputation des entreprises. Warren Buffet est un homme d’affaire, investisseur et l’une des personnes les plus influentes de ce siècle. Nous disons bien, de ce siècle car cet homme aux immenses qualités n’a pas moins de 83 ans au moment où nous écrivons.
Il s’agit sans doute du milliardaire le plus apprécié au monde, et sûrement l’un des plus intéressant. Il sait comment investir et surtout comment fonctionne la vision du public. Il ne se trompe donc pas lorsqu’il affirme que la réputation est quelque chose de très compliqué à obtenir mais également quelque chose de très facile à détruire.
C’est de plus en plus vrai avec Internet. Avec les différents courants marketing présent sur la toile, la moindre erreur est catastrophique pour une marque, un dirigeant ou même une célébrité.

La notoriété est-elle trop compliquée à gérer ?

Oui et non. La notoriété vient en général lorsque les personnes parlent de vous, en bien. C’est donc la vision que le public a de la personne, de la marque ou de l’entreprise.
Ce n’est pas pour rien, que nous, internautes, avons le réflexe de vérifier les avis d’un produit. Nous le faisons tous, et nous le ferons pour de plus en plus de choses.

Je n’ai pas besoin de E-Reputation !

C’est souvent ce que l’on entend des entrepreneurs des grandes industries. En effet, ce monde de la réputation sur internet est tout récent, et leur succès s’est fait sans cet outil de communication.
Cependant, il faut savoir qu’une marque ou une personnalité qui ne maitrise pas son image sur internet, quelqu’un d’autre le fera, et pas au mieux.

La réputation sur internet passe par quoi?

La E-Reputation passe par de nombreux procédés. Tout d’abord, les réseaux sociaux. Il s’agit en général du nerf de la guerre. Les politiciens l’ont bien compris, ils sont tous présents sur Twitter, Facebook et même Google Plus. Ils sont conseillés par des experts et heureusement.
La visibilité sur internet passe aussi essentiellement par son site internet. Il faut, quand on est une entreprise, un site internet qui reflète parfaitement l’état d’esprit de la marque. De plus, vu que le plus important est le contenu, il faut un contenu irréprochable, ce que peu de marque font.

La gestion de sa réputation sur internet coute de l’argent?

Celà dépend de votre facilité d’adaptation à Internet. Une agence née avec internet sera beaucoup plus à l’aise avec les médias sociaux. Gérer sa visibilité sur internet prend beaucoup de temps et de nombreuses entreprises n’ont pas le temps de la gérer correctement.
C’est pour celà que nous avons défini des packs SEO qui ne font pas qu’améliorer votre référencement, mais également toute la visibilité de votre marque. N’hésitez pas à nous contacter en cas de question.

Julien Muller
Inbound Marketing – le futur du SEO ?

L’inbound Marketing, bientôt la fin du Marketing traditionnel ?

L’inbound Marketing est le dernier né du marketing. Il s’agit de faire venir des clients (ou visiteurs) par le biais de son contenu et de la visibilité de marque. Donc fini le fait d’attirer les visiteurs par différents leviers sans forcément proposer du contenu de qualité mais à l’inverse, proposer du contenu de qualité qui pourra intéresser la population ciblée.

Content is King, mais ce n’est pas ce que Google veut ?

Rappelez vous les guidelines du référencement il y a quelques années. Le contenu est roi ! C’est Google qui le disait tout le temps, le marketing adapte donc sa stratégie web aux bonnes pratiques de Google.
Mais, cela veut-il dire que le SEO est mort également ? Heureusement pour nous, la réponse est non, justement d’ailleurs. La parution de contenu de qualité doit être visible. La création de visibilité passe donc par l’optimisation du contenu et du contenant (site web, blog…) afin d’avoir un réel impact sur Internet.
Inbound-Marketing2

E-reputation, encore du contenu?

L’E-reputation est en effet toujours au centre de l’activité du Marketing et du SEO. En effet, si le visiteur est attiré par le contenu proposé par une marque, il va sans doute se renseigner un petit peu sur ce qu’elle fait. Même pire, si jamais la personne découvre avant toute chose une image de marque très faible et mal-gérée, il ne prendra pas en compte le contenu créé comme une réelle information.

Et le rayonnement dans tout ca?

Il s’agit de la visibilité créée par les lecteurs, visiteurs et clients. Ils deviennent prospect et partagent grâce aux réseaux sociaux, leur blog ou tout simplement le bouche à oreille, les différentes informations trouvées sur un site. Il faut donc optimiser le contenu et toute la visibilité autour afin que ce qui est proposé soit partageable et partagé à outrance. La création des réseaux sociaux, d’un blog ou plein d’autres contenus pour attirer le visiteur (infographie, jeux concours…) sont donc essentiels pour l’Inbound Marketing.

Et le référencement payant dans tout ça?

C’est également un levier marketing très important pour la visibilité de marque, surtout pour tous les e-commerces. C’est l’un des seuls leviers qui va permettre d’être vu très rapidement, beaucoup plus vite que le SEO. Il vient donc en complément de toute la stratégie de visibilité.

Et ça coute cher?

oui et non… En fait, ce genre de stratégie peut vite varier du simple au double, mais les retours sur investissement sont très importants. Tout simplement parce qu’il ne s’agit pas d’une simple campagne de pub qui va finir à la poubelle dans quelques mois. Donc oui cette tendance du marketing peut couter cher, car la présence d’un community manager, du SEO, du SEA, de la création des Réseaux sociaux, et surtout la création du contenu (graphique, écrit) est presque tout le temps indispensable, mais il reste le meilleur moyen d’attirer des visiteurs et donc des futurs clients et prospect.
Cette stratégie est donc un moyen indispensable pour les entreprises, jeunes ou non, de gérer sa visibilité à long terme sur Internet.

Cet article provient du site personnel de Julien Muller

Julien Muller
Ego-surfing, faites-vous parti des 71% ?

Ego-surfing, ce mot barbare représente le fait de se chercher sur les moteurs de recherche.

Bing et Ipsos publient un sondage sur l’Ego-surfing

Nous sommes tous curieux et beaucoup d’entre nous avons déjà tapé notre nom dans un moteur de recherche. Il faut rappeler que plus de 90% des recherches sur internet proviennent de Google mais Bing, en partenariat avec Ipsos, a voulu frapper un coup fort en publiant une étude sur le nombre de personne pratiquant l’Ego Surfing.
Vous allez voir, les résultats sont vraiment impressionnant. 71% des personnes se cherchent sur les moteurs de recherche et 2% d’entre elles le font tous les jours.
64% des interrogés disent l’avoir fait par simple curiosité mais beaucoup avouent avoir été sensible à leur image sur les moteurs de recherche.

Vers une E-Reputation Personnelle?

Malgré une population vieillissante, nous pouvons remarquer que les français sont très bien référencés sur Google et notamment les jeunes actifs (25 à 34 ans) qui sont « visibles » à hauteur de 33%.
Pour plus d’information, rendez-vous sur le site d’Ipsos

Julien Muller