×

Imprimer
C’est une étape qu’il ne faut surtout pas négliger car elle permet de réduire les risques puisqu’on se lance en « connaissance de causes », même si bien sur elle n’est pas un gage de succès obligatoire.
Avec une meilleure connaissance de l’environnement dans lequel l’entrepreneur souhaite évoluer, il pourra ainsi prendre les décisions les plus adaptées et les plus adéquates.

Une étude de marché permet de connaître la concurrence et les grands acteurs du marché, connaître les grandes tendances sur le secteur, vérifier donc l’opportunité de se lancer ou non, réunir les informations pour fixer les hypothèses de chiffre d’affaires, établir un premier budget prévisionnel.
Suite à cela il est alors plus facile de fixer la politique produit, prix, distribution et communication, que l’on appelle également les 4P ou marketing mix.

Pour être sûrs de ne rien oublier, il faut essayer de répondre aux questions suivantes

Quelles sont les grandes tendances du marché actuellement ? Donc identifier précisément votre marché : BtoB, BtoC ? Loisirs ? Grande consommation ? Ventes en volume ? National ? International ? Chiffres d’affaires du secteur ?
Qui sont les consommateurs ? Quels sont leurs besoins ? Où vivent-ils ? Quels sont leurs habitudes d’achat ?
Quelle est la concurrence ? Leur nombre, où sont-ils situés ? Quelles gammes de produits proposent-ils ? A quel prix ?
Quel est l’environnement global du marché ? Le cadre réglementaire et juridique (les autorisations nécessaires, les éventuels diplômes à avoir…, l’environnement social, politique, économique, écologique (RSE)…
Quelles sont les contraintes du marché étudié ? Réaliser un diagnostic à l’aide de la matrice SWOT, regarder les opportunités, les menaces…
Que faut-il éventuellement acquérir pour maitriser le marché ?
Quelle est la place de votre projet sur le marché ?
As-t ‘il sa place ? Va-t-il se différencier la concurrence ? Apporte-il un plus ? Couvre-t-il un besoin sur lequel les concurrents ne sont pas positionnés ?

Une fois toutes les questions répondues il faut fixer des hypothèses de chiffre d’affaires prévisionnel, afin de déterminer si le projet est viable.
Il est possible d’utiliser et de croiser différentes méthodes pour obtenir une hypothèse haute et une hypothèse basse.
N’oubliez pas également d’étudier des projets similaires sur une zone géographique donnée, de réaliser une enquête de terrain pour déterminer les intentions d’achat, de tester le projet en grandeur nature.

Déterminer la stratégie pour laquelle opter

Essayer d’obtenir un mix-marketing cohérent (ensemble des décisions de marketing prises par l’entreprise, sur un produit, à un moment précis, pour influencer et satisfaire sa clientèle).
Tout d’abord la première chose à voir est le produit : quel produit ou service allez-vous proposer à vos futurs clients ?
Puis ensuite le prix : à combien souhaitez-vous les vendre ?
Après la distribution : comment allez-vous les vendre ? Quels vont être vos réseaux de distribution (en direct, avec des intermédiaires, par internet) ?
Et enfin la dernière étape la communication : comment voulez-vous vous faire connaître ?

Share