×
Imprimer

Les sources internes

La première source d’information est l’entreprise elle-même. Les informations recueillies concernent aussi bien l’entreprise (évolution du CA, répartition par média des dépenses publicitaires, taux de mise au rebut lors de la fabrication…) que son environnement (analyse des réclamations clients, rapports des représentants sur les désirs des clients, politique concurrentielle de ses concurrents…).

Les avantages de l’information interne sont que les informations de type interne sont obtenues à un coût nul ou du moins très faible ; elles sont collectées régulièrement et presque sans effort ; il suffit de les trier et de les actualiser.
En revanche pour ce qui concerne les inconvénients de l’information interne, ces informations ne touchent qu’au domaine propre de l’entreprise. L’attitude des concurrents ne peut être connue par les seules informations internes.

Une organisation efficace indispensable

Pour être efficace dans sa collecte d’informations, l’entreprise doit mettre en place un service informatisé central, bien équipé en moyens de traitement, qui sera un point de passage obligé de toutes les informations recueillies. Elles seront ensuite triées, dans le but d’être analysées. Tous les supports de l’information seront élaborés avec le plus grand soin : rapports, factures, bons de commande, comptes rendus des représentants, etc… Une facture, par exemple, procure des informations aux services comptable, gestion de la clientèle, statistique, marketing…

Les sources documentaires

Elles sont aussi appelées données secondaires, dans la mesure où elles ont été commandées par d’autres personnes ou d’autres institutions que l’entreprise elle-même. C’est vers elle que se tournent les responsables marketing s’ils ne possèdent pas de façon interne, les informations désirées.
Au niveau des avantages des sources documentaires, elles sont gratuites ou peu onéreuses, souvent d’accès facile, elles sont actualisées régulièrement.
Pour les inconvénients des sources documentaires, elles sont banalisées, dans le sens où elle sont connues de tous ceux qui s’intéressent au problème, elles sont hétérogènes : même si elles portent sur le même sujet, les renseignements qu’elles offrent concordent rarement, en raison même de la diversité des désirs des commanditaires.
Attention Internet peut cacher des informations fausses sciemment diffusées – ex : les hoases.

Caractéristiques des sources documentaires

Quatre sources documentaires sont habituellement distinguées :
les administrations et les organismes parapublics : l’INSEE, le CREDOC, le ministère de l’Economie et des Finances, les chambres de commerce, etc…
les organismes professionnels : syndicats patronaux, bureaux d’études affiliés à une profession…
les organismes privés : sociétés éditant des statistiques, des annuaires, des listes, etc…
les sources diverses : presse spécialisée, catalogue de concurrents, etc…

Les « banques de données » accessibles par Internet ont engendré une évolution considérable de cette source d’informations. Aujourd’hui, on peut collecter sans limite et sans délai des informations sur les entreprises et les marchés du monde entier. La veille marketing devient l’intelligence marketing.

Share