×

Imprimer
Deux aspects importants: symbolique et aspect technique.
Les couleurs sont très importantes en communication.

Qu’est ce que la couleur, à quoi ça sert, d’où ça vient?

La première chose que l’on voit lorsque l’on rentre dans une pièce c’est la couleur, que ce soit chez les personnes (avec leur tenue par exemple) ou en signalétique (par exemple dans le Code de la Route le rouge signifie l’interdiction, le danger…). La couleur apporte donc des indications.
Elle est créatrice de sensibilité, mais elle peut aussi agresser ou charmer …
La couleur est souvent associée à une idée, à une symbolique (ex: l’orange d’Hermès, le bleu et jaune d’Ikéa, le rouge et blanc de Coca-Cola…) et cela permet de jouer sur des subtilités.

Les effets physiologiques et psychologiques

Un café dans une tasse bleue paraîtra toujours plus froide que dans une tasse rouge qui donnera l’impression d’être plus chaude !
La couleur influence également les sens : sous une lumière bleue un plat aura moins de goût.
Exemple: les gens atteints de la maladie d’Alzeihmer subissent une perte de sens importante. Mais on a pu constater qu’ils se nourrissent davantage d’aliments colorés comme les bonbons Haribo c’est pourquoi les chercheurs travaillent à colorer les aliments.

Et d’un point de vue technique ?

La couleur émise par la lumière dans des ondes électromagnétiques.
Exemple: l’arc en ciel est le spectre chromatique le plus visible pour nous grâce aux gouttes de pluie lorsqu’elles sont en contact avec les rayons du soleil.
La couleur se mesure en nanomètre: cela va de l’infrarouge à l’ultraviolet et d’un spectre chromatique de couleurs chaudes aux couleurs froides.
Chaque couleur a une couleur complémentaire.

On peut utiliser un ton direct, un pantone, encre spéciale qui a une référence couleur, numéro précis, normalisée dans le monde entier.
C’est un nuancier avec toutes les couleurs dessus et un numéro de référence.
Cela permet de retranscrire ce que l’on souhaite: couleur pure mais l’inconvénient c’est que c’est très cher.

Share