×

Imprimer
Dans ce même registre, on peut également citer les robots compagnons. Sur le salon 2018 (CES), il y a eu Ibo, Aibo, ElliQ, Buddy ou CLOi, pour ne citer que ceux-là. Nous avons également retrouvé CLOi cette année dans une version plus évoluée et plus grande.

Fixes ou mobiles, ce ne sont plus de simples machines intelligentes, mais ils ambitionnent de devenir les amis des humains en mimant des émotions ou en essayant d’engager la conversation. Buddy, le robot de la startup française Blue Frog possède en guise de visage, un écran avec une bouche et des yeux qui, selon les circonstances peuvent exprimer la joie ou la tristesse. Et il est sensible aux caresses grâce à des capteurs et peut en demander ou se fâcher quand on lui met un doigt dans l’oeil.

ElliO

m
ElliQ de la startup israélienne Intuition Robotics peut, de manière spontanée et grâce à sa caméra qui filme continuellement et sans enregistrer, engager la conversation avec son utilisateur. Les personnes âgées souvent isolées (cible visée par ElliQ) pourraient avoir l’impression d’une compagnie. L’intelligence artificielle qu’il embarque le rend capable de mémoriser les habitudes de l’utilisateur et pourra ainsi suggérer un contenu numérique audio, vidéo ou un livre. Il peut recommander des activités physiques ou gérer les rendez-vous, voire les contacts avec la famille via la gestion des comptes des réseaux sociaux de l’utilisateur.

Jibo

Jibo, d’une startup américaine du Massachusetts Institute of Technology, est un robot équipé d’un micro, d’un écran tactile et de deux caméras. Il peut suivre les membres de la famille et transmettre les messages des uns aux autres. Il prend des photos et sait détecter quand une personne prend une pose pour le faire. En fonction des circonstances, il peut exprimer une émotion à travers un changement de ton de sa voix ou un rire. Il peut endormir un enfant en lui racontant une histoire, lui faire réciter sa leçon ou lui réserver un agréable accueil au retour de l’école.

Honda 3E A18

Dans la même veine, on peut citer le robot 3E A18, un robot coopératif du concept 3E de Honda, et qui peut faire preuve de compassion et le manifester au travers d’une variété d’expression du visage. A l’heure actuelle, les robots font, pour l’essentiel, la même chose que les enceintes connectées à commande vocale comme par exemple surveiller la maison, contrôler et gérer les appareils connectés du foyer ou la porte d’entrée. Le tout est maintenant de savoir si ces robots seront jugés suffisamment utiles à l’usage par les consommateurs pour qu’ils dépensent des centaines d’euros pour leur achat. A titre de comparaison, Jibo coûte environ 750 euros et Buddy 1300 euros contre environ 84 euros pour une enceinte connectée à commande vocale.

Les robots compagnons, présents dans votre quotidien
5 (100%) 1 vote[s]
Share