Les 11 étapes clés pour lancer son activité d’indépendant avec succès – Partie 1

étapes pour se lancer seul

Pourquoi se mettre à son compte ?

Nous avons interrogé dans notre entourage toute une série de travailleurs indépendants pour leur demander ce qui selon eux a fait le succès de leur business. Tout d’abord, nous leur avons demandé ce qui a motivé leur choix. Il y a plusieurs raisons qui reviennent souvent et qui motive à devenir indépendant :

  1. Ils avaient un travail, mais voulaient une seconde source de revenus
  2. Ils voulaient de l’autonomie ou de la liberté
  3. Ils avaient une idée de business et voulaient se lancer pour tester et après se développer

C’est parti pour un retour d’expériences en mode ToDo list sur les bonnes pratiques pour vous aider à réussir cette belle aventure.

“Ne dépendez jamais d’une seule source de revenus,

investissez pour créer d’autres sources” – Warren Buffet

devenir auto-entrepreneur

1. Votre entreprise n’est pas “Vous”, c’est un “Super Vous”

Non votre entreprise n’est pas vous, déjà au sens légal c’est une personne morale avec sa propre identité et son numéro de siret qui est l’équivalent du numéro de sécurité sociale de votre carte verte. Ensuite, imaginez votre entreprise comme une super version de vous-même. Inutile de tomber dans les extrêmes comme devenir présomptueux ou au contraire trop timide, mais il faut tout de même donner envie à des clients de travailler avec vous. Vous n’y arrivez pas ? Voici un truc étonnant: rendez-vous sur le site 16personalities.com et faites le test de personnalité. Enregistrez vos résultats en les téléchargeant. Maintenant, on se projette, imaginez-vous dans 5 ou 10 ans après avoir réussi tout ce que vous avez entrepris. Prenez le temps qu’il faut pour bien visualiser, prenez tout votre temps et imaginez une interview de ce “super vous” qui a absolument tout réussi et qui réponde à la question : “comment avez-vous fait pour réussir à ce point” ou “quels conseils donneriez-vous à la personne que vous étiez au début”… visualisez et écoutez…

Maintenant, imprégnez-vous de cette personne à succès et refaites le test en répondant aux questions comme le “super vous”. Enregistrez et comparez les résultats. Vous pourrez vous servir d’eux comme source d’inspiration pour décrire ce que vous pouvez faire pour vos clients.

se lancer auto-entrepreneur

2. Définissez vos produits et vos services

Dans un tout premier temps, il faut lister ce que vous faites, mettez ça sur des post-it. Ensuite, imaginez et demandez à votre entourage, comment les gens recherchent ce que vous faites. Exemple, vous aimez travailler le bois et vous réalisez du mobilier, comment les gens vont vous trouver sur Google, via quels mots clés ? N’hésitez pas à demander : “quels mots clés taperais-tu si tu cherchais ce que je fais”. Alors, est-ce que ça ressemble à ce que vous avez mis sur vos post-its ? Faites des recherches sur Google avec les mots clés que vous avez trouvés et regardez les résultats de recherche sur des produits ou des services similaires à ce que vous voulez faire. Notez le nom et l’adresse des sites qui vous plaisent, ceux qui ressortent en premier, ou des sites qui mettent bien en avant leurs produits. Vous commencez à faire une étude concurrentielle. 

Prenez une minute pour vous mettre à la place de vos clients. Étonnamment, si vous fabriquez des stylos par exemple, vous ne vendez pas seulement “un stylo”, vous vendez un trait sur une feuille, la précision, le travail fait à la main ou le confort de l’écriture. Vous ne vendez pas une chaise, vous vendez un objet de décoration fonctionnel qui permet de s’asseoir confortablement. Ne vous limitez pas à parler de ce que vous faites, mais pensez au service rendu à vos utilisateurs, qu’est-ce que vous leur permettez de faire ? 

Définissez vos produits et vos services

3. Ciblez vos clients, on veut tout savoir sur eux

Maintenant que vous savez quoi vendre, et comment le vendre, arrêtons-nous un instant sur le point crucial : « à qui le vendre”. Dans la mesure du possible, identifiez les points communs de vos clients à vous. Pas forcément ceux du concurrent, même si ils sont proches. Mais que recherchent les clients de votre secteur quand ils acceptent de passer par un indépendant ? Plus de conseils ? Plus de personnalisation ? Quelqu’un proche de chez eux ? Tentez de comprendre les motivations de vos futurs clients en vous mettant à leur place ou réalisez une petite enquête. 

Notez que ce ne sont pas seulement les carrecteristiques de type : Age, Sexe, Ville, Situation, Secteur professionnel ou Nombre d’enfants que vous allez devoir observer, mais des caractéristiques plus technologiques :

Mon Client Cible : (exemples)

  • utilise principalement instagram
  • semble rarement avoir la dernière génération de Smartphone
  • préfère un ordinateur Mac à un PC
  • préfère utiliser le navigateur Opera

La liste est non exhaustive… Plus vous avancerez, mieux vous connaîtrez vos clients et plus ce sera facile d’identifier et de cibler les prochains. 

Le plus important, c’est de comprendre le Parcours d’Achat du moment où naît le besoin jusqu’à la fin du cycle d’utilisation du produit ou du service. C’est le User Journey ou Customer Journey. Il n’y a plus qu’à trouver les points de contact où vous souhaitez apparaître dans ce parcours utilisateur afin de proposer vos produits ou vos services à vos clients potentiels.

devenir auto entrepreneur

4. Observez vos concurrents, locaux ou plus lointains

Qui fait à peu près la même chose que vous ? Exemple, si vous me dites que vous ouvrez une librairie et que votre concurrent c’est Amazon, non, je vous arrête tout de suite, il faut comparer ce qui est comparable. La plupart des gens qui vont sur Amazon pour un livre y vont dès la naissance de leur besoin. Une petite partie de vos clients potentiels vont faire des recherches sur Google et si elles ne trouvent pas votre librairie, elles finiront par acheter leurs livres ailleurs.

Pour finir d’identifier vos concurrents, vous irez sur Google puis sur Google maps. Retenez bien les mots clés avec lesquels vous effectuez vos recherches. Aussi, demandez-vous quels sont les mots clés utilisés par vos clients potentiels. Les mots clés utilisés par vos clients potentiels seront peut-être différents, souvent il s’agit de vulgarisation. Et parfois, certaines de leurs recherches sont faites avec des fautes d’orthographe.

Exemple pour trouver des concurrents :

Exemple de produits ou services que vous voulez développer Exemple de mots clés que vous allez chercher Exemple de mots clés que pourrait chercher votre cible
Médecin esthétique, vous proposez de la Cryolipolyse cabinet pour destruction des amas graisseux localisés méthode pour perdre les bourelets (avec une faute)
Service de location de voiture de luxe et sportives Location à la journée d’automobile de luxe Louer Lambo Paris
Cabinet de dentistes Pose d’inlay et onlay sur Paris Soigner dent abîmée Paris

5. Définissez le juste prix sur la base du service rendu

Maintenant que vous avez identifié vos concurrents, essayez de comprendre leurs tarifs et leur positionnement sur le marché. Comment se démarquent-ils des autres et que mettent-ils en avant ? Posez-vous ces 3 questions dès à présent sur votre marché :

Qu’est-ce que je peux faire ? Vous êtes peut-être limité, vous n’avez peut-être pas la dernière machine, le nouveau super truc à la mode, on parle ici de vos possibilités.

Qu’est-ce que je dois faire ? Pour vous démarquer, vous faire connaître ou sortir du lot et faire oublier que vous venez de vous mettre à votre compte.

Qu’est-ce que je veux faire ? Car vous devez aussi y prendre du plaisir, sans quoi cette belle expérience de l’entrepreneuriat pourrait s’apparenter à une traversée du désert.

La Market Map

Essayez de les replacer dans une Market Map avec l’aide de clients potentiels ce serait l’idéal. 

mapping concurrentiel

Et vous dans tout ça ? vous vous positionnez où ? 

Le Triangle Qualité / Budget / Rapidité

C’est un autre outil pour vous aider à y voir plus clair dans votre futur positionnement sur votre marché. On ne peut pas être à la fois rapide, pas cher et de qualité, malgré vos efforts, vous ne pourrez répondre qu’à 2 des 3 points. Vous devrez connaître les 2 priorités de votre public cible.

Triangle Qualité Budget Rapidité

Ce qu’il faut retenir de ce graphique :

  • Si votre client veut du rapide et du pas cher, le travail sera bâclé ou ne sera pas d’une grande qualité
  • Si votre client veut un travail de rapide et qu’il est prêt à y mettre le prix, le travail doit être de qualité 
  • Si votre client veut de la qualité pas chère, il ne faut pas qu’il soit pressé.

… Suite de l’article …

Rate this post
Share
Share on

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart

Votre panier est vide.