×

Le logotype

C’est l’un des emblèmes de la marque. C’est le drapeau de la marque. Comme tout drapeau il doit être unique et il ne change radicalement que lors d’une « révolution ». En revanche, un logo doit évoluer pour rester actuel mais sans perturber les clients.

Les autres emblèmes de la marque :
Le Jingle : ritournelle publicitaire dont le rôle peut être éphémère. Le jingle de marque identifie par contre de façon permanente une marque. Exemple : DIM
Les symboles de marque : ils peuvent être incorporés ou non au logo. Ce peut être des personnages comme le bonhomme Michelin ou des animaux (le cheval pour Longchamp, le lion pour Lion…)
La signature de marque : ce sont les expressions qui accompagnent le plus souvent les marques institutionnelles. Certains slogans restent longtemps dans les mémoires.
Les codes graphiques ou graphisme de marque : ce sont les éléments permanents de l’expression formelle d’une marque. Ils favorisent l’identification et l’attribution de la marque dans tous ses registres d’expression : documents internes de l’entreprise, packaging, publicité, promotion…
On arrête le choix d’une typographie, des couleurs et des mises en page ou des mises en scènes (exemple point de vente). On codifie toutes ces caractéristiques dans la charte graphique de la marque.

La charte graphique

Un système d’identité visuelle comprend :
Le logo
La charte graphique qui définit, pour l’entreprise et ses filiales, pour leur communication corporate ou institutionnelle, et leur communication produit, un ensemble graphique cohérent exprimant l’identité du groupe et les spécificités de chacune des parties. La charte graphique ou cahier des normes donne avec un détail extrême, les consignes très précises à respecter en matière de typographie, de couleurs, de mise en pages…

Définition de la charte graphique : Ce sont les principes ou codes qui doivent guider toutes les actions de communication. La charte graphique et la charte des marques sont susceptibles d’évolution. Le besoin de cohérence ne doit se traduire ni par l’immobilisme ni par l’uniformité des messages.

Share