×
Imprimer

Le géant Bosch, toujours présent

Dans le paramètre lié à l’information des citoyens et à la prévention des catastrophes Bosch a présenté au CES le « Flood Monitoring system’, une solution qui permettra de prévenir de manière précoce les populations en cas d’inondation.

Tous les systèmes de prévention actuels sont purement mécaniques et les données prises peuvent prendre plusieurs heures avant d’être disponible. La solution proposée par Bosch, et actuellement testée en Allemagne sur un affluent du Rhin (le Neckar), est basée sur un système numérique, plus rapide. Des capteurs à ultrasons et des caméras surveillent le niveau du fleuve, sa vitesse et son débit. Ces données sont envoyées et analysées au Bosch IoT Cloud. En cas de dépassement d’un seuil d’alerte, les autorités et les populations sont immédiatement prévenus par sms. Ce système permet de gagner plusieurs heures dans la prévention des inondations et ainsi sauver plus de vies. Plusieurs villes d’Asie et d’Amérique du sud seraient déjà intéressées par cette solution.
Bosch travaille également sur d’autres services pour continuer de faire de la ville intelligente une réalité comme une amélioration des trajets en ville, basé sur les recommandations des usagers. L’objectif ne touche pas seulement à la mobilité mais aussi à l’amélioration de la qualité de l’air.

Green Creative, pour améliorer la ville de demain

Ils développent un robot de tri intelligent qui analyse la consistance du déchet et le poids de celui-ci afin de le compresser et de le ranger dans un compartiment adapté à son recyclage.
Adapté au service d’une entreprise, le robot peut contenir jusqu’à 100 bouteilles, 300 cannettes et 400 gobelets…
Déjà commercialisé en tant que test, il permettrait des progrès écologiques plus que conséquents si de nombreuses grandes entreprises s’en équipait. Cela simplifierait également la vie des services équipés, réduisant la maintenance nécessaire allouée à cette tâche.

Transhumanisme

Une startup américaine vend un projet particulier. Ils assurent qu’à l’aide d’une puce, il est possible de récupérer les informations mémorielles contenues dans le cerveau et ainsi les transférer à un autre cerveau.
Si cette technologie marche et est améliorée à d’autres parties de notre inconscient alors ce serait un réel pas vers le transhumanisme, et soulèverait de nombreuses nouvelles questions.

Noter cette page
Share