×
Imprimer

Petmio

Petmio, adaptait d’une manière très intéressante la collecte de smart data afin de créer une nourriture personnalisée pour l’animal de compagnie. Par une étude des données de vie de l’animal, la gamelle envoie des données à la société qui peut confectionner les croquettes les plus adaptées au besoin de l’animal,

que cela soit en calories mais également en protéines, graisses, salinité…
La nourriture qui est également bio et faite de produits local est alors livrée au propriétaire de l’animal.
C’est typiquement le genre de service qui ont un coût non négligeable, mais qui permet une amélioration flagrante des conditions de vie et de nutrition de nos animaux de compagnie. Jusqu’à aujourd’hui ils sont souvent nourris avec les mêmes produits, pas forcément les plus adaptés à leurs besoins, et tout cela par méconnaissance de leur propriétaire.

Catspad

La deuxième, Catspad, utilise également la smart Data mais cette fois ci uniquement pour les chats. Ils ont mis en place une gamelle qui tend à imiter le mode de vie naturel du chat. En effet, dans son état naturel le chat ne fait pas deux ou trois gros repas dans la journée mais plutôt une dizaine à une quinzaine de micro repas. Le manque de respect de cette règle naturelle conduit souvent nos compagnons à une obésité qui se retrouve de plus en plus présente dans les foyers. La gamelle permet à son utilisateur de choisir les quantités qu’il donnera à son chat, tout en ayant en visuel ses besoins. Elle régule également la distribution d’eau afin que le chat puisse disposer lorsqu’il en a besoin d’eau fraiche pour se désaltérer.
Toutes ces informations sont transmises au smartphone du propriétaire qui peut choisir d’adapter ses choix si ceux-ci ne conviennent pas à l’animal.
Ces deux startups liées à nos animaux de compagnie soulèvent des problèmes qui sont assez courant mais peu traités par manque de temps ou de moyens.
Des innovations telles que celles-ci prendront place sans aucunes difficultés dans une société où beaucoup de monde possède un animal de compagnie, mais dont peu en comprennent les réels besoins.

Share