×

La note de synthèse consiste à analyser un dossier et à en présenter de manière synthétique le contenu. Cela nécessite une rigueur et le respect des contraintes de forme très strictes. Une note de synthèse doit être objective et l’avis de son rédacteur ne doit pas apparaître.
Ce décorticage consiste d’abord à étudier le dossier et ensuite à en réaliser le relevé d’idées.

L’étude du dossier

Elle débute par l’analyse du sujet. Il faut considérer notamment les mots-clés et d’attacher à identifier le thème en essayant également, si possible, de déterminer, quels sont les objectifs de la note de synthèse. Vient ensuite le survol du dossier où il faut seulement prendre en compte les titres, sous-titres, résumés d’articles (ou chapeaux), ainsi que les passages mis en relief (qu’ils soient encadrés, en gras en italique ou soulignés). Il faut parvenir à :
Comprendre le sens général de chaque document ;
Evaluer l’adéquation de chaque document avec l’intitulé du sujet ;
Déterminer un ordre de lecture des documents en fonction de leur nature et de leur importance.
L’étude du dossier se poursuit par une analyse plus approfondie des textes. Celle-ci est sélective : les passages ou documents n’ayant pas de rapport avec le sujet sont ignorés. Il faut procéder paragraphe par paragraphe et veiller à faire la part entre l’essentiel et les éléments secondaires.
L’étude du dossier conduit à un relevé d’idées qui sera utilisé plus tard pour établir le plan de la note de synthèse.

Le relevé d’idées

Le relevé d’idées est l’aboutissement de l’analyse des différents documents, décortiqués par ordre d’importance. Plusieurs méthodes sont possibles, notamment celle des colonnes qui est intéressante lorsque le plan n’est pas suggéré dans l’énoncé du sujet. Elle consiste à matérialiser, au brouillon, des colonnes correspondant chacune à un document, une dernière colonne supplémentaire étant rajoutée afin d’y noter les idées susceptibles d’être utiles pour l’introduction, la conclusion voire la transition.
Grâce à une certaine pratique, il devient possible de déterminer la méthode la plus appropriée, en fonction des caractéristiques du sujet. Quoi qu’il en soit, deux écueils sont à éviter : être trop sélectif ou, au contraire, effectuer un relevé trop étoffé.
Bien entendu, il ne s’agit pas de recopier des extraits du dossier. Il faut exprimer les idées essentielles qui se dégagent de chaque document et rester fidèle aux textes, en étant suffisamment précis pour exploiter son relevé, sans être obligé de revenir au dossier. C’est à partir du relevé d’idées qu’est établi le plan détaillé de la note de synthèse.

Share