×

Imprimer
Les moyens disponibles pour la communication externe : les moyens d’identification qui sont les moyens dits « permanents » qui véhiculent l’image.

Le nom du produit et la marque

L’identité d’un produit, c’est le nom générique qui le désigne ou la dénomination usuelle. C’est aussi la marque sous laquelle il est vendu qui va permettre de le différencier des concurrents, donc de le reconnaitre.
Chaque produit ou gamme de produits a une dénomination qui lui est propre, c’est le nom générique. On parle ainsi de pomme, d’avion, d’aspirateur. En fait, il peut arriver que les mots-utilisés ne soient pas assez précis ou prêtent à confusion. Aussi des précautions sont prises pour protéger le consommateur.

Les définitions légales et le code des usages professionnels

Pour un certain nombre de produits, il existe des textes donnant des définitions précises, de façon à ce que le consommateur ne puisse pas être trompé sur ce qu’il achète. Ces textes concernent essentiellement les denrées alimentaires et les boissons.
Dans certains cas les professionnels ont pris l’initiative de définir de façon précise les produits et leur mode d’obtention.
Dans d’autres cas, ce sont les usages qui précisent le sens des mots utilisés.
D’autres mentions peuvent servir à identifier le produit comme par exemple la mention AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) ou garantissent un niveau de qualité comme les labels Bio, le label rouge…
La marque, c’est un signe matériel qui permet à une personne ou à une entreprise de distinguer ses marchandises ou ses services de ceux d’un tiers, ce qui indique l’origine de ceux-ci au consommateur.
Il ne faut pas la confondre avec le nom commercial (nom sous lequel est exercé le commerce), l’enseigne (signe distinctif du lieu où est exercé le commerce) ou l’appellation d’origine, même si c’est le signe qui est utilisé dans les trois cas.

Pour pouvoir déposer sa marque à l’INPI il faut qu’elle réponde à plusieurs critères, elle doit en premier lieu être disponible, non générique, non descriptive et ne pas tromper le consommateur.
Idéalement, une marque facile à lire se retiendra également davantage, elle sera plus facilement conservée en mémoire. N’hésitez pas à aller consulter sur le site de l’INPI la base des marques qui sont enregistrées dessus !

Share