×

Imprimer
La France est le 2ème pays le plus représenté après les États-Unis. Cette dynamique exprime une nette ambition chez les fabricants français. En effet, ils pensent très tôt leur start-up comme une start-up internationale. De ce fait, ils confrontent rapidement leur article sur le marché international.

On sait d’ailleurs que 88% des investisseurs sont convaincus que la croissance sera plus forte en France que dans le reste de l’Europe. Les atouts fondamentaux de la France sont la BioTech, l’IoT et l’intelligence artificielle (IA).
La French Tech constituait une grande présence dans le Sands, dans l’emplacement principal dédié aux start-ups. Les français n’ont pas été les seuls à miser sur l’effet de masse, les Italiens, les Anglais, les Israéliens et les Hollandais se sont également rassemblés même si c’était nettement moins impressionnant. Il semblerait que la France ait inspiré les autres pays étant donné qu’elle était la seule à créer un véritable pôle à l’image de son savoir-faire lors des précédentes éditions du salon.
Plus de 400 start-up françaises étaient alignées dans un même hall à l’Eureka Park.
En effet, si à elle seule, la France représentait 10% des entreprises exposantes cette année (toutes catégories confondues), elle représentait près d’un tiers des startups présentes à l’Eureka Park (juste derrière les Etats-Unis).

E-vone

La chaussure connectée pour aînés de la startup française lance une chaussure connectée pour aider les seniors à garder plus d’autonomie. En effet, grâce à des capteurs intégrés dans la semelle, la chaussure dispose d’un système GSM et GPS de détection des chutes et d’immobilité. En cas de situation anormale, une alerte géolocalisée est envoyée aux proches. Grâce à une pile montre, le dispositif est autonome, fonctionne dans 120 pays et est recyclable et peut être transféré dans une nouvelle paire de chaussures.

Village francophone et soirée dédiée

Comme chaque année, rendez-vous networking du début de salon avec une courte intervention des présidents des régions de la French Tech présentes à l’Eureka Park. Cela montre bien la compétitivité de la francophonie dans la compétition mondiale au digital. Soirée normalement réservée aux membres des startups Francophones !

French tech, la startup nation française s’exporte
5 (100%) 1 vote[s]
Share