×

Les modes de collecte appropriés

L’enquête par enquêteur
Les enquêteurs enquêtent à domicile, dans la rue ou par téléphone.

Les enquêtes à domicile : l’enquêteur doit être neutre et effacé. Il doit créer un climat favorable à la mise en confiance et ne doit porter aucun jugement sur les réponses qui lui sont faites.

Avantages :
– l’échantillon choisi ne subit pas en général de transformations. L’enquêteur essaiera de joindre une personne manquante par une 2ème ou une 3ème visite ou par un RV pris par téléphone ;
– le questionnaire est rempli dans les meilleures conditions matérielles ;
– la validité des réponses peut être appréciée par l’enquêteur ;
le travail de l’enquêteur peut être contrôlé en effectuant des contre-enquêtes.

Inconvénients :
– la durée de l’enquête ne doit pas dépasser 20 minutes ;
– la présence de l’enquêteur peut être gênante pour l’enquêté et biaiser ses réponses ;
– il n’est pas possible de faire un travail de recherche pour répondre à certaines questions ; les réponses doivent donc pouvoir être données de mémoire ;
– le coût de l’enquête est élevé.

Les enquêtes par téléphone : l’enquêteur doit obtenir en communication la personne à qui il veut s’adresser et convaincre d’accepter de répondre.

Avantages :
– le coût est faible (pas de frais de déplacement des enquêteurs) ;
– on peut toucher les enquêtés très dispersés géographiquement ;
on peut choisir l’heure de l’enquête (ex : téléphoner juste après le passage de la publicité de l’annonceur).

Inconvénients :
– l’échantillon est biaisé puisqu’il est construit à partir de la population des abonnés au téléphone dont le numéro est dans l’annuaire
– le questionnaire doit être bref et les questions simples. L’identité du correspondant reste incertaine, vu l’anonymat que permet le téléphone.

Les enquêtes dans la rue : l’enquêteur aborde les gens et doit obtenir d’eux qu’ils acceptent de consacrer quelques minutes à un entretien.
Avantages :
– c’est un procédé rapide et peu coûteux
– on peut toucher la personne au moment choisi (ex ; passage devant un panneau d’affichage : publicité de l’annonceur).
Inconvénients :
– l’échantillon risque de ne pas être représentatif de la population
– le questionnaire n’est pas rempli dans de bonnes conditions matérielles
– il doit être bref.

L’enquête par correspondance

Il n’y a pas de contact avec un enquêteur. L’enquêté doit remplir lui-même le questionnaire. Tous les procédés d’imprimerie doivent être retenus pour attirer l’attention de l’enquêté. Le questionnaire est accompagné d’une lettre au ton cordial et incitant l’enquêté à répondre avec parfois la possibilité de recevoir un cadeau.

Avantages :
– on peut interroger des personnes très dispersées géographiquement sans augmenter le coût ;
– le questionnaire peut être plus long que dans le cas d’enquête par enquêteur ;
– l’enquêté peut se sentir plus libre ;
il peut prendre son temps pour recueillir les informations nécessaires.

Inconvénients :
– le taux de non-réponses est très élevé ;
– on ne maîtrise pas la taille de l’échantillon puisqu’elle dépend du nombre de réponses ;
– la réception des réponses est très étalée dans le temps.

L’enquête à domicile, coûteuse est la plus fiable. C’est elle qui permet la meilleure communication entre l’enquêteur et l’enquêté. C’est la méthode la plus courante et la plus fiable.

Share